© 2023 by Urban Artist. Proudly created with Wix.com

September 22, 2017

Please reload

Posts Récents

LA FATIGUE VOCALE : les bons geste à adopter

 

 Quand on parle de fatigue vocale, on évoque souvent cette sensation de devoir travailler un peu plus que d’habitude pour chanter ou parler. Parfois le son de la voix est légèrement modifié ou l’on peut ressentir une sensation de sécheresse dans la gorge, de picotements, de brûlure…

 

Pour créer un son, nos cordes vocales (2 petits plis dans le larynx) vont se mettre en vibration et s’entrechoquer des millions de fois par jour….Pas étonnant que parfois elles se fatiguent ! De plus, un surplus de friction causé par une hydratation insuffisante, une technique vocale trop brutale, chanter ou parler trop longtemps, une maladie ou une allergie, des changements hormonaux….va finir par faire gonfler les cordes vocales qui ne vont plus vibrer correctement et provoquer une fatigue vocale !

 

Comment donc éviter la fatigue vocale et que faire si vous avez la voix fatiguée ??

 

 

- UNE MEILLEUR HYGIÈNE DE VIE :

  • Hydratez-vous : préférez l’eau et les tisanes à l’alcool, la caféine et les sodas qui favorisent l’acidité gastrique et irritent les cordes vocales. Boire beaucoup d’eau est important car les cordes vocales font partis des derniers organes de notre corps à être hydraté. Si on ne boit pas suffisamment, les cordes vocales ne seront donc pas assez hydratées… !

 

  • Faites des inhalations : Quand vous faite des inhalations, la vapeur passe à travers le larynx et hydrate directement vos cordes vocales. (Prenez de l'eau aux alentours de 65-70 degrés, inspirez par la bouche pendant deux minutes, puis attendez un peu avant de parler ou chanter). Vous pouvez aussi vous laver le nez régulièrement et humidifier votre environnement si nécessaire.

 

  • Mangez équilibré : l’acidité gastrique peut remonter jusqu’au larynx et « grignoter » la partie postérieure des cordes vocales alors attention aux plats trop épicés et tous les aliments qui provoquent des brulures d’estomac (aliments riches en matières grasses, fromages à moisissures qui fermentent, chocolat, fruits oléagineux, épices, pain frais, les agrumes, le chou, les sodas, l’alcool, le jus de tomate….). Le tabac aussi est à proscrire autant que faire se peut !

 

  • Reposez-vous : Un corps fatigué et stressé produira une voix forcée. La prévention de la voix consiste tout d’abord à repérer vos signes de fatigue et respecter vos limites. Si vous sentez que votre voix commence à fatiguer, imposez-vous des temps de repos vocal de 5 minutes plusieurs fois par jour. Attention au chuchotement car il renforce le serrage vocale et donc la fatigue vocale !!

 

  • N’attendez pas avant de consulter : Se soumettre tous les 18 mois environ à une consultation systématique de dépistage des pathologies vocales auprès d’un phoniatre est vivement conseillé à tous les enseignants, orateurs et chanteurs.

 

 

- TRAVAILLER SUR SA VOIX :

 

  • Travaillez sur votre technique vocale : En matière de voix, la nature ne donne pas les mêmes chances à tous. Si certains auront peu de difficultés, d’autres en revanche devront s’entraîner pour développer leur résistance et leurs performances. La pratique du chant peut notamment aider les enseignants ou les orateurs dont la voix ne porte pas assez. Il est aussi important de travailler avec un professeur de chant calé en physiologie qui vous aidera à apprendre à faire les sons qu’il vous faut pour obtenir un contact complet et propre des cordes vocales sans tensions musculaire excessive.

  • Ménagez-vous : Gérez votre temps de chant en fonction de votre technique vocale. Si votre technique est au top, vous devriez pouvoir chanter facilement pendant trois ou quatre heures sans problèmes, mais si vous avez une technique un peu plus forcé, en attendant de corriger la technique avec un prof compétent, chantez moins longtemps pour éviter les dégâts. Si vous apprenez à écouter votre larynx, vous sentirez si vous commencez à vous dépasser et pourrez agir en conséquence.

 

  • Ecoutez-vous : Quand on a de bonnes sensations de ce qu’il se passe à l’intérieur de notre corps au moment de la phonation, il est facile de prévenir le forçage vocal, d’anticiper un son, de s’adapter plus facilement à différentes acoustiques….C’est un excellent moyen d’ajuster le geste vocal !

 

  • Entretenez votre capital vocal : Des exercices de lecture correctement menés, des vocalises, un travail postural et respiratoire aide à préparer sa voix. Un bon professeur de chant et un orthophoniste spécialisé en phoniatrie peuvent vous guider. Apprendre à se relaxer permet aussi de mettre le corps dans les dispositions nécessaires au bon fonctionnement vocal et suffit souvent à elle seule à améliorer la qualité de la voix.

 

  • Rééquilibrez votre geste vocal : Il est primordial de rééquilibrer son geste vocal en jouant sur les 5 domaines vu dans l’article « LA FATIGUE VOCALE C’EST QUOI ? » : le souffle, les résonateurs, le larynx, le corps et le mental. Avec un bon professeur de chant, il est facile de travailler sur chacun de ces domaines par des exercices et étirements pour apprendre à libérer le diaphragme, obtenir la meilleur posture, retrouver une bonne gestion du souffle, ouvrir ses résonateurs, retrouver confiance en soi et en sa voix….

 

………………………………………………………………………………………………………

Noémie Debleds – Je libère ma voix

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • YouTube Social  Icon