© 2023 by Urban Artist. Proudly created with Wix.com

September 22, 2017

Please reload

Posts Récents

RESTAURER UNE RESPIRATION IDEALE

Dans l’article « LA RESPIRATION ET SES IDÉES REÇUES » je vous ai expliqué qu’il existe 2 sortes de respiration : la respiration thoracique et la respiration abdominale.

 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la respiration thoracique n’est pas à éviter. Pour qu’elle devienne bénéfique, il suffit de l’associer à la respiration abdominale. En effet, c’est en combinant les deux méthodes que l’on obtient la respiration parfaite.

 

Pour ce faire, adoptez tout d’abord la bonne posture : pour cela je vous invite à regarder ma vidéo sur la posture.

Ensuite, apprenez à relâcher vos tensions : un diaphragme bloqué provoque des maux de dos, de la spasmophilie, des reflux, des problèmes de digestion…..il se bloque sous l’effet du stress et ne peut être libéré que par des étirements, des assouplissements ou des techniques de respiration abdominales. Mais il n’y a pas que le diaphragme qui doit rester libre de ses mouvements : la cage thoracique aussi.

 

Et maintenant  nous allons voir 4 exercices faciles et rapides à réalisés et qui se révèlent efficaces pour retrouver une respiration complète :

 

  • Le body scan : couché sur le dos, penser à son pied gauche et imaginer que la respiration se dirige vers le pied. La respiration se dirige alors vers les orteils du pied gauche, vers la cheville, le mollet, le genou, la hanche. Puis, faire de même avec la jambe droite. Ensuite, imaginer que la respiration se dirige vers le bassin, le ventre, le bas du dos, le long du dos, des omoplates, et du thorax.

Penser à la main droite : imaginer que la respiration se dirige vers les doigts, le poignet, le coude, l’épaule. Puis faire de même avec la main gauche. Ensuite, imaginer que la respiration va vers les épaules, le cou, la nuque, le visage, le front, l’arrière de la tête ; elle va vers le sommet du crâne à travers lequel on peut inspirer et expirer. L’air circule dans tout le corps depuis la fontanelle jusqu’aux pieds.

 

  • La méthode 4-4-8 : il s’agit de prendre une inspiration profonde pendant quatre secondes, de retenir sa respiration pendant quatre secondes, puis d’expirer pendant huit secondes. A effectuer pendant cinq minutes.

 

  • La respiration en quatre dimensions : il s’agit de s’allonger sur le dos et de sentir tout son corps en contact avec le sol. S’imaginer que l’on respire vers le sol. À chaque respiration, le corps s’enfonce davantage dans le sol. Puis imaginer qu’à chaque respiration, on s’élargit toujours plus, jusqu’à la limite de la pièce dans laquelle on se trouve. Imaginer qu’à chaque respiration, le corps s’étire en direction de la tête et en direction des pieds,  jusqu’à la limite du plafond. Une fois que le corps a atteint les quatre dimensions et remplit tout l’espace, il suffit de rester tranquille, puis commencer à bouger les doigts, les orteils… et rouvrir les yeux.

 

  • La respiration croisée : il s’agit de s’asseoir en tailleur, de placer sa main gauche sur son genou droit et sa main droite sur le genou gauche. Pencher la tête en avant et respirer pendant moins de dix minutes.

 

Peu de gens respirent correctement sans même en être conscients, et plusieurs problématiques posturales sont conséquentes à la rigidité thoracique. Il faut comprendre que la tête, le cou, les épaules, le ventre et le dos sont tous reliés au thorax et dépendent de sa mobilité. Il n’est donc pas rare qu’un thorax rigide entraîne des problèmes aux organes internes (descente de vessie, hernie inguinale, troubles digestifs), entretienne des troubles chroniques (tendinite à l’épaule, maux de tête) ou amène ce que l’on appelle «un point dans le dos ».

 

Si vous sentez que vous avez des difficultés à prendre des inspirations profondes, prenez quelques minutes chaque jour pour faire des étirements des muscles entourant le thorax.

Prenez aussi quelques secondes quelques fois au cours de la journée pour simplement prendre une grande inspiration forcée et garder l’air un moment avant d’expirer en vous laissant aller. Vous pouvez aussi prendre quelques minutes le soir avant de vous coucher pour faire des exercices de respiration, de relaxation ou de méditation.

 

Dans tous les cas, ne vous mettez pas trop la pression. Ne chercher pas à tout corriger, mais apprenez simplement à vous laisser aller.

 

………………………………………………………………………………………………………………

Noémie Debleds – Je libère ma voix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • YouTube Social  Icon